Lancer la vidéo

Concert

Avishai Cohen Quartet

Avishai Cohen Quartet

Enregistré à : Saint-Germain-des-Prés - Paris le 2017-05-19


L'un des plus grands trompettistes de sa génération en concert format quartet, de passage au festival Jazz à Saint-Germain-des-Prés édition 2017.

Tout public

Résumé

Le trompettiste Avishai Cohen, considéré aujourd’hui comme l’un des plus grands de sa génération, nous offre la primeur de son nouvel album en quartet. Une soirée rare, dans un joyau architectural du début du XXe siècle, en compagnie de l’une des formations les plus prisées de la scène jazz internationale.

Quelquefois, découvrir des homonymes, c’est amusant. Découvrir des homonymes qui font le même métier, c’est étonnant. Découvrir des homonymes, parfois, c’est passionnant. Donc, voilà, des Avishai Cohen qui font du Jazz, il y en a deux : le trompettiste et le contrebassiste. On le précise parce qu’en parlant du spectacle que nous vous proposons, et qui concerne le trompettiste, on nous a rétorqué que mais non, il est bassiste… C’est pas pareil la basse et la trompette. Ça se voit. Bon. Cette remarque lumineuse et néanmoins liminaire passée, que les connaisseurs et connaisseuses, amatrices et amateurs éclairé.es ou autres aficionadas/os voudront bien nous pardonner, nous allons entrer dans le vif du sujet. Celles et ceux qui au contraire connaissaient surtout le bassiste sont invité.es à se poser et à constater la virtuosité du trompettiste. Qui plus est, ils n’ont aucun lien de parenté, à part, peut-être, celui que confère la rareté du talent ainsi démontré.

Avishai Cohen, le trompettiste, est sans doute parmi les plus reconnus des instrumentistes jazz et au-delà. Il a été comparé à Miles Davis. Si. Enfin, un héritier. Son lyrisme et son assurance ont été chantés dans bien des articles, suite à ses opus. Il est sans doute tout cela, il est probablement l’un des plus grands des trompettistes à être apparu sur la scène jazz ces dernières années; ce que va vous montrer ce concert capté à Paris, c’est que sa musique illustre le mot de Milan Kundera : “la musique est une pompe à gonfler l’âme”. C’est un véhicule des émotions déchirantes de l’humanité.

Natif de Tel-Aviv, issu d’une famille de musiciens, passé par Berklee (où il fut récompensé au concours Thelonious Monk), Avishai Cohen, 40 ans, fut mis en lumière par Manfred Eicher, le légendaire patron d’ECM. Pas précisément un label synonyme de médiocrité. Sa musique est aussi l’art du silence et de la retenue qui sont la marque des grands; c’est un monde ouvert qui remplit l’amphithéâtre de la Maison des Océans. Enregistré peu après la sortie de son album Cross my Palm with Silver, un recueil de compositions et interprétations marquées par ses interrogations face aux divisions du monde, ce concert met par ailleurs en avant l’intime complicité et compréhension entre Avishai Cohen et les trois musiciens Yonathan Avishai (piano), Nasheet Waits (batterie), Eric Revis (basse).

Préparez-vous à une méditation multiple comme autant de volutes éthérées, une virtuosité technique au service du discours, pour bonne partie improvisé, une maîtrise du souffle apportant un son d’une pureté inouïe, des chorus d’une élégance ensorcelante.

Découvrez avec nous la diversité de toutes les scènes tout en contribuant à un modèle éthique de rémunération des ayants-droit