Lancer la vidéo

Concert

Ravel et le Jazz

Lionel Belmondo, l’Orchestre National de Lyon

Enregistré à : Auditorium Maurice Ravel - Lyon


Lionel Belmondo propose une adaptation en guise d'hommage au répertoire de Maurice Ravel portée par des arrangements pour orchestre symphonique et quintet de jazz.

Tout public

Résumé

«Take Jazz seriously !» C’est sous ce titre injonctif qu’en 1928, au cours de son voyage aux États-Unis, Maurice Ravel s’adressait aux lecteurs de la revue Musical Digest et à l’ensemble des compositeurs de son temps. Il découvre le Jazz, un style qui va influencer ses dernières oeuvres. Quel musicien pouvait mieux que Lionel Belmondo célébrer cette sensibilité à la musique syncopée américaine, à ses mélodies et à l’expressivité de ses blue notes? Accompagné de son frère Stéphane Belmondo, du pianiste Jacky Terrasson, du contrebassiste Thomas Bramerie, du batteur Lukmil Perez et de l’Orchestre national de Lyon, Lionel Belmondo tisse de nouvelles passerelles musicales avec des oeuvres d’Érik Satie, Claude Debussy et, bien sûr, Ravel.

Lionel Belmondo et son quintet de jazz ainsi que l’Orchestre national de Lyon rendent hommage à Maurice Ravel au cours d’une soirée chargée d’émotions. Quel musicien pouvait mieux que Lionel Belmondo célébrer la sensibilité de Ravel et son attirance pour le Jazz ? Après avoir été auréolé de 3 victoires de la musique en 2003 avec l’album Hymne au soleil, le saxophoniste français continue sa quête de fusion entre Jazz et grands compositeurs classiques, comme Gabriel Fauré, mais surtout Maurice Ravel, figure de proue des musiciens français du début du XXe siècle.

Pour répondre à une commande de l’Orchestre national de Bordeaux, Lionel Belmondo a adapté le répertoire de Maurice Ravel à un orchestre symphonique et un quintet de Jazz. La partie symphonique est assurée pour cette soirée par l’Orchestre National de Lyon, dirigé par le chef américain Leonard Slatkin. Le saxophoniste Lionel Belmondo est entouré de musiciens qu’il connaît bien : son frère Stéphane Belmondo, l’un des trompettistes les plus sensibles du jazz européen, l’enthousiasmant Jacky Terrasson, grand pianiste franco-américain, Thomas Bramerie à la contrebasse et Simon Goubert à la batterie.

Cette soirée est conçue comme un hommage à la sensibilité, à la liberté d’expression et à la modernité de Maurice Ravel sous la forme d’un voyage musical.

Découvrez avec nous la diversité de toutes les scènes tout en contribuant à un modèle éthique de rémunération des ayants-droit