Concert

Appalaches Blues

James Leva


Un concert retour aux racines des musiques traditionnelles et populaires américaines, entre Blue grass, Old Style et Blues.

Tout public

Résumé

La Tribu Perdue de la musique Country

Ce concert raconte l’histoire d’un métissage et de transmissions qui perdurent depuis plus de deux siècles. James Leva, Cédric Watson, Purgatory Mountain, Blind Boy Paxton, Emily Olson et Matt Olewell, les danseurs, sont des représentants reconnus des styles Blue grass, Old Style et Blues. Les musiciens porteurs de ces mouvements naissants ont généré les racines de tout ce que les musiques traditionnelles et populaires américaines ont élaboré jusqu’à aujourd’hui, et qui a inondé le monde depuis, devenant source d’inspiration et référence pour les artistes populaires sur toute notre planète.

La musique, ancêtre et enfant de l’expérience humaine dans les montagnes Appalaches, tout comme les gens qui la jouent, a toujours posé des problèmes pour les forces du pouvoir politique et économique. Des Celtes apportent leurs violons et leurs airs, la danse, leurs alambics et leur whisky d’Écosse et d’Irlande. Des Africains, avant et après la fin de l’esclavage, introduisent de nouveaux rythmes et formes musicales avec le banjo et la puissance du Blues, sa transcendance de la peine et de l’injustice. Les deux cultures chantent et leurs chansons sont pleines de rires, de larmes et de sang.

Des musiciens blancs comme James Leva et Danny Knicely reconnaissent les innovations et les contributions fondamentales des Afro-américains dans la musique américaine. Daniel Jatta, né au Sene-Gambia, joue de l’akonting, ancêtre du banjo. Les traits de la musique traditionnelle de son pays se retrouvent toujours dans la musique et la danse traditionnelles du Sud des États-Unis. Ils font partie du même génôme. Ensemble, ils cherchent, non pas à faire revivre le passé, mais à continuer une évolution dont la richesse a été cachée par l’industrie commerciale de la musique. Ils font une exploration des éléments de la musique qui manifestent une histoire humaine et ont produit un héritage d’une grande beauté et complexité.

Tous ces musiciens ont appris dans leur jeunesse auprès des grands maîtres, noirs et blancs, de cette musique. Les danseurs Matty Gordon, Matthew et Emily Olwell ont appris la danse traditionnelle des danseurs traditionnels et des danseurs de claquettes, qui vient de la danse traditionnelle, produit d’un métissage de la danse irlandaise et écossaise, et la danse africaine et amérindienne. Ces artistes résistent à l’idée que la musique ne sert que de commodité pour des consommateurs. La musique et la danse traditionnelle des Appalaches sont le berceau d’une grande partie de la musique américaine plus connue.

Profitez de notre offre

7 jours gratuits pour découvrir nos programmes